Au fil des années, nos finissants ont fait leur chemin dans l’industrie et sur le marché du travail.  En voici quelques-uns qui ont un parcours particulièrement intéressant.

ROBERT MORIN, Réalisateur, scénariste, acteur et directeur de la photographie 

En un peu plus de trente ans, Robert Morin a signé une trentaine d’œuvres dont plusieurs ont été primées ici et à l’étranger. Sa filmographie a été couronnée par les plus hautes distinctions, dont le prix du Gouverneur général du Canada en arts visuels et en arts médiatiques et celui d’Albert-Tessier au Québec. Son œuvre est vaste et importante. Depuis les années soixante-dix, il n’a cessé de multiplier les projets, d’imposer non seulement son style et sa vision du monde, mais une manière de faire du cinéma et de la vidéo en artiste qui n’accepte aucun compromis.

Il a donné au cinéma québécois des films incontournables qui ont influencé toute une jeune génération venue après lui. L’imagination chez ce cinéaste engagé férocement au cœur du quotidien est inséparable du regard critique qu’il porte sur la société.

KARINE BÉLANGER, Coordonnatrice et adjointe à la direction

Karine Bélanger a complété un Baccalauréat en études cinématographiques à l’Université de Montréal. Après avoir œuvré à la restauration de films, elle s’initie au domaine de la production. En 2016, elle signe son premier court-métrage, intitulé Maîtres nageurs, un film qui a connu une belle carrière dans différents festivals à travers le monde.

Aujourd’hui, elle travaille à titre de coordonnatrice pour la Coop Vidéo de Montréal et y développe son prochain court métrage, appelé Intrus.

ANNIE-CLAUDE QUIRION, Coordonnatrice

Après des études en cinéma au Cégep de Saint-Hyacinthe, Annie-Claude Quirion est admise au contingenté programme Stratégies de production culturelle et médiatique à l’Université du Québec à Montréal en 2012.
Au cours de ses études, Annie-Claude tourne un documentaire au Mali, produit plusieurs court-métrages étudiants, travaille à la TOHU, et cumule les expériences de bénévolat pour divers organismes culturels (Zoofest, RVCQ, FNC, etc.).

En 2014, elle entre en stage à la Boîte à Fanny, où elle s’occupe, entres autres, de la stratégie et gestion festivalière des court-métrages. En octobre 2015, elle se joint à l’équipe de la Boîte de façon permanente.

YANNICK NOLIN, Cinéaste, Directeur photo

Yannick Nolin est un cinéaste et photographe établi à Québec. Ayant suivi des études en cinéma à Saint-Hyacinthe et à Montréal, il a fait ses classes sur le terrain au sein du mouvement Kino.
Sa passion pour la photographie est née lors de ses nombreux voyages au Pérou. Il a en effet donné des formations vidéo à des jeunes de la rue à Iquitos (ville située en Amazonie) en partenariat avec l’association La Restinga, qui oeuvre à leur réinsertion par le biais des arts.

Suite à cette expérience forte et enrichissante et de retour au Québec, il a fait la rencontre du collectif Les DéclencheurEs avec qui il a mis sur pied, en 2009, le projet à caractère social KINOMADA. Cet organisme à but non-lucratif organise des laboratoires de création de courts métrages à travers le monde, en réunissant des artisans du milieu cinématographique des quatre coins du monde. Ce projet lui a ainsi permis de concrétiser son désir de travailler en groupe et a également donné naissance à L’ÉTABLI, centre de diffusion et de création en photographie et en arts médiatiques de Québec, dans lequel il continue de s’investir avec passion. Yannick consacre actuellement une partie de son temps à la direction générale de KINOMADA et continue à travailler comme directeur photo et à réaliser des courts métrages (une dizaine à son actif). En parallèle, il poursuit ses nombreux voyages de coopération où il capte des moments, des endroits, des personnages qui le touchent.

Bruno-Pierre Houle, Directeur artistique

Bruno-Pierre Houle est un artiste Montréalais qui travaille principalement en direction artistique. Il travaille aussi aux décors sur différents projets de films et de pubs. Il a, entre autres, participé, à titre de directeur artistique, au film Sarah préfère la course, film de Chloé Robichaud qui a été présenté au Festival de Cannes en mai 2013.

Cheminement scolaire

  • Baccalauréat Design for the Theatre 2010-2013 Université Concordia

  • Baccalauréat Film Production 2007-2010 Université Concordia

  • AQTIS 101 Avril 2009

  • DEC Arts et Lettres : Profil Cinéma 2005-2007 Cégep de Saint-Hyacinthe

Simon Dor, finissant en Arts et lettres, profil cinéma en 2004

Simon Dor a étudié en cinéma au Cégep de Saint-Hyacinthe de 2002 à 2004. Après le certificat en scénarisation cinématographique à l’UQÀM, il a fait un baccalauréat et une maîtrise en études cinématographiques à l’Université de Montréal, où il poursuit en ce moment au doctorat. Il enseigne aujourd’hui au programme de mineure en étude du jeu vidéo à l’Université de Montréal. Son parcours l’a amené à étudier le jeu vidéo à la maîtrise.

Le cégep a été pour lui un endroit privilégié pour commencer à penser avec des images et des sons. S’initier à la culture du cinéma, découvrir des cinéastes et comprendre les principes de l’analyse filmique, dans un monde où les écrans ont une place de plus en plus grande au quotidien, avoir des outils pour développer un regard critique lui paraissent essentiels. Son expérience en Cinéma au Cégep de Saint-Hyacinthe a été un point tournant dans sa vie.

Je veux participer!

Activité ÉTUDIANT D'UN JOUR

Je veux participer!

Une excellente façon de découvrir le programme Arts, lettres et communication – Cinéma!